h1

Le hockey pour les filles: La trappe expliquée aux filles

juin 3, 2009

tetrisTéléphone de mon amie. Une fille.

On a réglé les dossiers chauds de notre agenda à une vitesse à faire blêmir d’envie la secrétaire d’Obama, puis elle avoué: j’ai une question…

«Oui…

–       Maxim, là, c’est une bonne nouvelle?

–       -La Maison de Maxim Lapierre?  Je pense que ça va être le Chalet de Jacques Villeneuve, la saison prochaine, et je sais pas si Hanna va revenir…

–       Nonon, l’entraîneur, là…

–       Martin, Jacques Martin.»

J’ai expliqué, le bon côté des choses, peut-être pas avec la conviction d’un vendeur de garantie prolongée chez Futurshop, mais avec une dose de bonne foi.

L’expérience qu’il a, le fait qu’il soit francophone. Son talent à developper les jeunes (ça, çaaaaaaa, ce n’est pas négligeable, considérant que ce club, une fois l’automne venu, même en y saupoudrant des agents libres quarantenaires pour boucher les trous compléter l’alignement, il va avoir une moyenne d’âge encore aux couches.)

–       Pourquoi les gens sont mitigés, alors? Il parait que ça va être plate.

Là, j’avoue, j’ai essayer de lui cacher la chose. Pour la protéger. Pour son bien. Et parce que je savais qu’en lui avouant la vérité, elle ne viendrait plus jamais regarder des matchs dans un bar brun ou sur le tapis de mon salon.

S’habille mal?, ai-je tenté  avant d’avouer la potentielle venue de la trappe.

«Je sais pas c’est quoi, la trappe.

–       Oui, tu sais c’est quoi, la trappe.»

 

Peut-être pas pour l’expliquer dans un bulltin de sport, mais, de manière empirique, toutes les filles savent ce qu’est la trappe.

La trappe, Mimi, c’est quand, soudainement, tu n’arrives plus à te concentrer sur l’écran. Quand tu te mets à parler d’IKEA, de runningshoes ou de coiffeuse.

Ça, c’est la trappe.

 

+++

 

Il parait que trappe, c’est un terme réducteur, voir incorrecte. Qu’il est beaucoup plus intéressant de voir le côté contrôle de la rondelle, des choses.

De la même façon, il est facile de supposer que Maxim Lapierre préfère voir l’aspect joueur d’énergie de son rôle de plombier.

C’est plus joli.

 

Le hockey pour les filles prévoit déjà que l’accessoire tendance de l’automne 2009-10 sera le jeu depParcheesi de voyage. Compact, solide et pliable, il se range facilement dans la sacoche et est parfait pour distraire Madame lors des matchs ennuyants. Ça ou le tétris de poche.

Publicités

One comment

  1. Bonjour!
    C’est seulement pour dire que je ne sais pas si on a écouter la même saison d’hockey, cette année. Maxim Lapierre, plombier? Ouais, bon, peut-être un peu… Mais tu as l’air de pensé qu’il ne vaux rien, et tout. Mais sérieusement… Quand toute l’équipe était en léthargie, quand tout le monde avait l’impression que les Saku Koivu, ALex Kovalev, Andrei Marcov et compagnies ne savait plus comment jouer avec la rondelle, qui est-ce qui s’occupait de s’assurer que la partie de se termine pas trop souvent en 5-0 et que les Leafs gagnent pas trop souvent? Et bien…Les plombiers, comme tu dis. Et si je serais toi, et bien.. J’irais voir sur le site canadiens.com, va voir le sondage, et bon. Tu vas peut-être être surpris de savoir que Lapierre est en première place pour le poste de capitaine. ^^

    En bref.. Je cherchais pas à te contredire, seulement que je suis vraiment contre le terme de plombier pour désigner un joueur, surtout depuis la saison passé quand les VRAIS de BONS joueurs n’étaient plus des « vrais bon ». En bref! ^^

    Bonne écoute de la nouvelle saison, et espérons qu’on soit meilleur que cette année! 😀

    Chany



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :