h1

Le hockey pour les filles: la piasse de Carbo

avril 16, 2009

Hier, dans sa chronique de La Presse, Nathalie Petrowski raconte comment René Angelil a sauvé StarAC et on ne peut s’empêcher de se dire qu’il pourrait faire la même chose avec le Canadien l’histoire derrière la publicité sur la piasse commémorative du Centième du Canadien.

À l’origine, c’est Guy Carbonneau qu’on appercevait à l’écran, pas Jean Béliveau. Mais cette pub devait être lancée la journée même de son congédiment. Hic.

 

Guy Carbonneau et la monnaie

À l’occasion du centenaire du Club Canadien, la Monnaie royale canadienne a voulu souligner l’événement par la création d’une pièce de monnaie commémorative. Une campagne de pub a été imaginée par l’agence Tank avec Véronique Cloutier dans le rôle de la fille qui part à courir après la pièce, trébuche, tombe, glisse sur le plancher et finit en tête à tête avec un joueur de hockey. Au départ, ce joueur n’était nul autre que Guy Carbonneau, choisi pour sa notoriété et parce que tout indiquait qu’il serait l’entraîneur du Canadien pendant des siècles. La pub le mettant en vedette avec Véro a donc été tournée et devait être lancée… le jour du congédiement de Carbo. Pour parer à cette cruelle ironie du sort, une nouvelle pub a été tournée avec Jean Béliveau dans le rôle de Carbo. Cette pub est maintenant diffusée sur tous les réseaux. Chaque fois qu’il la voit, je me demande si Guy Carbonneau pense à Véro, à la Monnaie royale ou au patron qui lui a remis la monnaie de sa pièce sans lui donner son change.

 

(lire ici, surtout le bout sur Star AC)

Mots-clés, ici: cruelle ironie.

Publicités

2 commentaires

  1. C’est ce que j’aimais du 2 minutes de Star Ac que j’ai vu cette année, le fait qu’ils recevaient des commentaires de Dieu le père tout puissant…

    Remarque que le passage de Carbo dans le dernier épisode des Boys était moins glorieux que ce qui devait probablement être prévu…

    Moi en tout cas, Carbo c’est mon capitaine pour toujours!


  2. Carbo n’est pas à plaindre du côté des piasses. Il avait signé un contrat de 3 ans en début d’année aux alentours de probablement 1.5-2 M$ par année qui continuera d’être payé même s’il a été congédié.
    « He is laughing his way to the bank », comme disent les Anglais.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :