h1

Le hockey pour les filles: Le « jerseygate» ou le Canadien en pays hipster

mars 31, 2009

Par Miss Miller

Chichicago 1 MTL 4

Le Canadien est une institution tradionnaliste qui, d’ordinaire est aussi réticente à admettre ses erreurs que le Pape à accepter que l’abstinence est une pratique vétuste, so yesterday. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’appris aujourd’hui que l’organisation centenaire revenait sur sa décision de faire porter à nouveau la honte du chandail du barbier.

Faute passée à moitié-pardonnée… 

La partie bachelière en arts / photographe de mon être était en train de se dire que la qualité visuelle du spectacle de ce soir allait augmenter considérablement pendant que la partie hockey écoutait les experts CKAC lui expliquer le scandale du jerseys. Cela a créé un mélange des genres…

Ça été le SEUL sujet de la journée : le vestiaire du Canadien aurait piqué une crise vestimentaire, refusant de revêtir le ridicule chandail rayé qui avait encaissé une défaite contre Boston en janvier dernier. Du coup, cette affaire de chiffon a pris les proportions de l’Affaire Madoff.

Chassez le naturel, TQS revient au galop, Michel Villeneuve faisait de la psycho de 2X4 : le fait que les joueurs ne soient pas capables de gagner avec ce chandail prouvent leur faiblesse mentale ; boys don’t cry.

Dany Dubé, zen comme un moine, a essayé de lui expliquer qu’une émotion n’est pas une maladie transmissible et que, faire preuve de psychologie, c’est parfois champion, le gars est resté buté. Refuser de porter le chandail ridicule, laid, tellement démodé mais loin du come back, c’est pour les faibles, pas pour les hommes.  Un homme, un vrai, de type défricheur abitibien capable d’ouvrir une canne de conserve avec ses dents, ça se sacre pas mal d’être habillé comme la chienne à Jacques, tout le monde sait ça.

Tellement Cro Magnon qu’il doit croire la terre plate ou voir en 2D.

Pendant 4 heures, j’ai ingurgité des arguments à faire monter aux barricades des groupes de défenses des droits femmes, des gay, des handicapés, des nains de jardins, puis, j’ai compris le point de Mister Villeneuve: les joueurs du CH, en avouant être influencés psychologiquement par leurs fringues font un fashion statement et sortent du garde-robe.  

Ils veulent être cools.

Les joueurs du Canadiens sont  en fait  des HIPSTERS.

Le hockey pour les filles l’a toujours dit : le hockey c’est 60% mental, 40% vestimentaire, le reste se passe sur la glace. Et c’est déjà fort demandé au mental de certains. Ceux qui prétendent le contraire n’y connaissent rien.

 

          

 

Publicités

4 commentaires

  1. L’un des grands, sinon LE grand bonheur d’écouter La Zone à Rad-Canne, c’est de voir la face des bonhommes autour de la table lorsque Michel Villeneuve dit des niaiseries.


  2. Très en verve ce matin Miss Miller. Et comique aussi. J’ai particulièrement aimé ce passage : « Chassez le naturel, TQS revient au galop, Michel Villeneuve faisait de la psycho de 2X4  » 🙂


  3. Wow! tu es patiente! Quatre heures à écouter CKAC et TQS. Phénoménal!



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :