h1

Le hockey pour les filles: Objects in the mirroir are closer than they appear

mars 17, 2009

MTL@NYR

table-hockey-breakaway-7-copy1

Dans le jargon, un match comme ce soir, on le dit être de 4 points.

Les Montréalais ont 80 (petits) points. Les New Yorkais aussi. Les deux entassés à la frontière du huitième rang, avec  l’exclusion des séries comme un angoissant possible. Les équipes mauvaises n’ayant plus de complexes face aux (non)-glorieux, tantôt tallonnent, tantôt se tapissent dans l’angle-mort, menacent de passer par l’accotement.

Ça veut dire que ce soir, il faut que les petits bonhommes rouges, ils obtiennent les deux points de la victoire et que les petits bonhommes blancs, ils n’obtiennent pas les 2 points because défaite. Ainsi on profite doublement de l’effet.

Ça veut dire que non seulement il faut gagner, mais il faut que les autres perdent.

Sauf que depuis un mois, une victoire de 2 points, c’est tellement dur, qu’on en vire les entraîneurs. Alors 4 points…

***

On revenait de courser à pied, ce soir, mes runnings shoes et moi, quand, en passant derrière la benne à ordures d’un immeuble de béton, j’ai aperçu, trônant sur les sacs puants, un jeu de hockey sur table, sans manettes, sans filets, sans joueurs.

Sale, cassé en deux, disfonctionnel.

La marque: PLAYOFFS.

Ça vallait pas mal de mots. Milles, au moins.

J’ai ris.

Publicités

8 commentaires

  1. Ce fût un match de 1 point et une descente au 7e rang ce soir… Ouin!


  2. Sniff…


  3. 😦


  4. mais qui a fait dévié le tir de Kovalev qui se dirigait directement dans la lucarne gauche ? qui en trébuchant pour déjouer 2 défenseurs a créé un revirement pour le premier but des Rangers ? qui a terminé le match avec un différentiel de -2 ? dans une pub de RDS se trouve une animation avec une table de hockey avec des jouerus du Canadiens avec ce même joueur mentionné ci-haut. Miss Miller, pourriez-vous s.v.p. l’intégrer à votre table de hockey trouvée ? Il aurait sûrement sa place.


  5. Un lourd sentiment d’ennui regne autour des Canadiens ces derniers temps. je ne sais pas si c’est la tete de droopy blasée de Gayney qui fait ca… mais pour ce match, mon bar habituel s’est vidé de ses fidéles, le public au centre Bell avait l’air de regarder ailleurs que sur la glace, les commentateurs avaient l’air tanné de se repeter, ils s’embrouillaient un peu, tout comme les joueurs.
    Personne n’ose dire ce que tout le monde sait deja : les jolis playoffs sont cassés.


  6. La neige fond à vue d’oeil… comme les chances du CH de participer aux séries. Mais c’est le printemps et la vita i bella.


  7. Je commence à sérieusement m’inquiéter pour l’emploi de Bob, en cas de pas-de-séries… Et là, la probabilité de pas-de-séries augmente de jour en jour!


  8. Jamais vu le CH en déroute comme c’est le cas présentement…



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :