h1

Le hockey pour les filles: Moment de tendresse ou Steve Bégin raconté aux enfants

février 26, 2009

(À l’autre poste, c’est 2-1 les Sharks contre les Sénateurs)

HKN-CANADIENS-BRUINS

Comment est-ce possible que l’échange d’un joueur en garde partagée entre la passerelle et la quatrième ligne puisse tant trouvé écho dans la population. Tout le monde s’en fout mais tout le monde s’en parle.

On peut souvent prendre le poul d’un échange en vérifiant si on parle de l’immigrant ou de l’émigrant. De celui qui part ou arrive. Dans le cas présent…On a eu du tape ou on a eu des bâtons, contre le 22, hen? L’échange Bégin, au final, touche plutôt la fibre émotive du partisan.

D’ailleurs, il y a quelqu’un qui m’a envoyé ça:

«Sur SB, j’ai comme un moment de tendresse… Je l’aimais bien moi, Steve. François Gagnon (La Presse) a mentionné dans son texte l’anecdote de ma rencontre avec Steve, alors que j’écoutais mon premier match de Canadiens depuis les séries de 1993 (que je regardais pour les Nordiques):
 

Mais quand viendra le temps de penser à Steve Bégin, il me semble que c’est le souvenir du gars qui est allé manger la bande – au sens propre et figuré – dans un match de séries contre les Bruins de Boston qui devrait vous sauter en mémoire. Ce soir-là, Bégin, en voulant mettre Patrice Bergeron en échec, était passé par-dessus l’attaquant des Bruins pour aller se fracasser les dents contre la bande.

À l’infirmerie, il demandait au Dr Mulder de s’activer à vite le geler pour qu’il puisse aller compléter son match.

 

Après, quand je l’ai revu sur le banc, la ‘yeule toute pètée, j’ai eu comme un coup de foudre, une image qui restera marquée dans mon coeur à tout jamais…»
***
On parle beaucoup, ces jours-ci, du fait que les joueurs de la Flanelle se doivent d’être à la hauteur du modèle qu’ils incarnent. Steve Bégin, chez le Canadien, c’était l’esprit-de-sacrifice-pour-une-cause-plus-grande-que-soi incarné.
Un guerrier. Avec ou pas de dents.
Humblement, je dirais que toute discussion sur ce que le CH a reçu en retour est inutile. Pointless, on dit, en anglais. Gainey semble avoir offert à Bégin ce qu’il méritait: une chance de jouer, ailleurs, encore. Ce serait gentleman.
Le hockey pour les filles est une chronique pour Mimi: je sais pas si tu sais c’est qui Bégin, mais je suis sure que t’as aucune idée de qui on a eu en retour. Je te donne un indice, c’est un défenseur….
Publicités

5 commentaires

  1. n’aillez crainte, les fans du Canadiens garderont tous le bégin pour Bégin. Ribeiro va être content.


  2. ben voyons, tout le monde sait ça: Doug Janik.

    même la fille avec les dreds du café sait ça…

    c’était écris en gros dans le ciel, ils ont même envoyés les avions qui font de la fumé trois couleurs…(bleu, blanc, rouge) pour le marquer…

    une chose a dire: VIVE INTERNET. champs de recherche: steve bégin echange dans google, deuxième lien…

    OUF, sauve.


  3. (desole clavier sans accents)

    On est alle chercher Metropolit en plus…cest funky,c’est urbain et ca match avec montreal, mais plusieurs ti-counes viennent de perdre toute credibilite en denoncant vivement l’echange… <> decidement le partisanat devrait etre interdit a plusieurs individus!


  4. Bon ou mauvais l’échange… bah l’avenir nous appartient pas. Mais chose sûr, Bégin mérite qu’on lui lève notre chapeau… et même qu’on lui donne!

    En écrivant ces mots, je me suis rappelé que certaines personnes on déja fait des trucs étranges pour des joueurs de la NHL. Alors, je me dis, on pourrait casiment faire la même chose pour Bégin… envoyer des chapeaux avec un petit mot à l’intérieur… faudrait toujours trouver son adresse d’abord!

    Si jamais quelqu’un trouve l’adresse et ose faire cet étrange geste, qu’il se lève et m’indique l’adresse. Merci!


  5. Oui Gainey a été gentleman en permettant à Bégin de jouer ailleurs, mais comme je l’explique sur mon blog, l’erreur c’est que Carbonneau lui préférait les Chipchura et Stewart qui ne pourront jamais donner à l’équipe le coeur et la fougue que Bégin apportait, quand on lui permettait de jouer, bien sur…



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :