h1

Le hockey pour les filles: NON-GLORIEUX MOMENT

février 19, 2009

On n’entend, sur la ville, que le bruit de la chute de la bombe qui crève le silence. Un sifflement qui laissera des acouphènes. Ça va sauter.

Demain, au réveil, la ville aura un décor à la Kaboul, bienvenue à Montréalistan. Nous nous lèverons dans les décombres. 

Depuis le début de la saison, on carbure encore à la magique saison 2008.

O-V-E-R, la magie. 

The end of the world as we know it, dans le cahier des sports de La Presse, demain, bien bien de bonne heure. Je veux dire: pas le temps pour la robe de chambre, les babouches, les verres de contacts, le gruau ou la mise en plis. Le chemin le plus court vers le journal est la diagonale.

Note: L’an dernier, jour pour jour, le Canadien faisait sa remontée historique contre Les Rangers. Autre temps, autre meurs, hen?

Le hockey pour les filles: There’s nothing else but hockey BUT didn’t seem to be about hockey.

Publicités

2 commentaires

  1. je me crois directement dans un épisode de Lance et Compte.


  2. Pétard mouillé que cette histoire de relation de qq joueurs avec un membre de la mafia. De la façon dont ils en parlaient à 110% et à L’antichambre, je trouve que c’est un anticlimax.

    Évidemment que c’est pas bien pour ces joueurs d’avoir une telle relation mais de là à en faire une bombe, il y a un pas que les journalistes ne devraient pas frachir.



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :