h1

Le hockey pour les filles: Biscuit chinois, mesure et démesure.

août 12, 2008

Pékin, jour 5 mais c’est la nuit, là-bas.
Par Miss Miller

J’ai acheté des biscuits chinois.

J’ouvre mon biscuit: Il fera beau demain.
(J’épargne la traduction, elle faisait blêmir d’envie un mode d’emploi IKEA.)
Et ben…

Il pleut depuis 270 jours consécutifs, si je peux me permettre.
L’humidité crasse, parasite, prend toute la place, transforme août en novembre, et donne à mon chat une odeur de poisson. J’ai l’humeur aqueuse: Les piscines ferment et on patauge. Temps parfait pour 28 jours d’Olympiques in a row.

Et pourtant.

Ces Jeux, ils me dérangent. Depuis le début, j’ai un sentiment incertain. Comme une roche dans le soulier, du sable dans l’engrenage.

Cérémonie d’ouverture. Beau. Very Beau. Okay.

Et puis, bon, tous ces blogues-chroniques-lignes ouvertes-discussions-pamphelets sur le Tibet avaient attiré mon attention dans un entonnoir. Ces jeux, made in China, were not about sport anymore…
En voyant le drapeau d’Israël, j’ai eu un malaise. Idem pour la Russie, la Géorgie… Et les USA, proprio de Guantanamo, le Canada, complice. Je n’ai pas brandit de drapeau, de toute façon, je n’ai pas le droit, I’m not one of them. Mais Sylvie Bernier m’a réconforté. Il parait que c’est la même chose pour les gens du BC, brimés dans leur identité. Oui, Sylvie, Les Pays Basques, la Saskatchewan, même affaire.

J’ai un doute, face aux Olympiques, qui freine mon enthousiasme.
Faire du sport ou faire l’autruche. Encourager l’EPO, se vauter dans le prosélytisme tout acabit, je ne sais pas. Et la petite mignonne, qui chante à la cérémonie d’ouverture, vous me dite qu’elle ne chante pas, que c’est une autre, pas belle, dents croches, cachée derrière.
Et ben…

Blasée. Mal. à. l’aise. Et ce malaise, crasse, prend toute la place, m’enlève tout plaisir, me fait regarder les Alouettes, oublier Michael Phelps.


Le hockey pour les filles est une chronique pour Mimi. Mimi, sérieux, toi, tu le sais ce qui donne un point, au football…ça me scie.

Publicités

7 commentaires

  1. Bon, ouvre grand tes yeux tu vas être F.L.A.B.E.R.G.A.S.T.E.R.:
    le touchdown, ça c’est le gars qui court et nous fait une petite danse dans le end goal adverse: ça ma chouette c’est 6 points.

    le botté: entre les poteaux = 3 points, mais honnetement il n’y a rien a envier au football des Europes, car le but yé plus grand et plus haut… tu vois la subtilité?

    any way, pis la desfois tu peux faire 1 point, ça c’est quand tu pognes le pôteau (it’s an extra point), mais tu devrais demander a un garçon, parce que la mes capacités sont limité.

    pis pour finir, il y a le but de 2 points, ça c’est quand tout le monde se garoche dans les buts, mais que le porteur du ballon a quand même réussis a passer la ligne pis yé pogné en dessous de douzes gros gars.

    dans le fond c’est comme jouer au drapeau, faut empêche l’autre de traverser zthe ligne… de passer des verges…

    mais de toi za moi… le joueur qu’il faut spotté c’est évidemment le quart arrière ou tu peux aussi faire des paris sur les plus gros joueurs, mais c’est beaucoup plus jolie un joueur en short qu’un défenseur de 300 livres…


  2. ET, et, et, c’est celui qui sort avec la chief cheerleader…Bah tu vois, je comprend…


  3. t’as oubliée la petite fille laitte qui se le pogne a la fin du high school, inévitablement.


  4. Wow! Mimi,tu m’impressionnes. Maintenant je comprends le footeballe! Merci! Mais je dois avouer que malgré mes connaissances très restreintes en cette matière je savais quand même qu’Étienne Boulay est un safety et qu’il est très très cute, même padder. De mon côté, je ne peux t’offrir d’autres connaissances de mon sport préféré, le vélo, que ceci: EPO.


  5. Pas mal, moi j’étais blasé depuis déjà 3 mois. Radio-Canne n’ont eu aucun répit à marteler la venue des Jeux depuis bien plus longtemps encore, mais ils sont passés en seconde vitesse ces derniers mois, et comme je suis consommateur virulent du média d’État, j’en ai la nausée, des crampes dans le ventre et je me réveille la nuit en hurlant « UNE HEURE EN CHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINE ».
    Quant à cette histoire de ptite fille, ça me met hors de moi. Faut vraiment avoir aucune classe en tant que peuple pour faire une telle chose. Je sais bien qu’il ne faut pas pointer du doigt les 1,3 milliard de Chinois pour cette bourde d’immoralité, mais quand même. Les autorités veulent faire croire au reste de la planète qu’il y a pas un criss de Chinois avec des dents croches dans le tas?


  6. come on, pas de feeling national ? 13 août, pas de médailles pour le Canada !!! grincement de dents. Envoyez Price tout paddé dans le 100m, on devrait avoir une chance…


  7. Ne t.en fais pas, I feel ze same way !



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :