h1

Le hockey pour les filles : Le hockey comme outil de socialisation.

mars 16, 2008

Post-match Montréal-Attawa
Par Miss Miller

Pour ceux qui comme mes copains Josi-fine, G. et A. sont partis se faire bronzer pendant qu’on pelte, je vous le dis : ça a commencé pendant le match Montréal-Rangers, en février. Même au Costa Rica, on a dû vous dire que le CH l’a emporté 6-5 dans une partie qu’il perdait 5-0 en début de troisième.

On appelle ça la fièvre; j’appelle ça de l’hystérie collective. Mieux que… en tout cas.

Le lendemain on s’est tous mis à y croire : les chauffeurs de taxis ont sorti leurs drapeaux, Marie-France Bazzo répétait que ça « sentait la coupe », la ville est devenue …hockey (ironie, ici)! Business sur les bord, La Presse en a fait un cahier spécial sur la fièvre montréalaise. Yves Boivert, de ce dit journal, en profite pour sortir une perle : il décrit le hockey comme « formidable outil de montréalisation » (cris de la part de gens de Québec, ici).

Le hockey est un moyen de rapprochement il est vrai. J’ai réussit à réunir une dizaine d’amis qui ne se connaissaient absolument pas autour du match contre les Sénateurs avec des arguments aussi simple que « ça va être une grosse game », « on les haï, Attawa, tu vas voir. » Et on a passé une maudite belle soirée, parce que les pas-de-buts tricoloriens nous ont permis d’aborder des sujets fondamentaux comme je le rappelle-tu ou on est dû pour aller chez IKEA, tu trouves pas?.

Au fond, en mars, quand le Canadien gagne, tout le monde est fan. En République Tchèque, les gens se réunissent dans les bars, boivent de la bière cheap et chantent. Ici, c’est le hockey qui rassemble. Et qui fait boire de la bière cheap.

Et j’en connais un qui a compris le phénomène. Jeudi soir, nous étions chez Normand, chic taverne du Plateau où il est plus difficle d’avoir une place qu’au Centre Bell (et où la bière n’est pas moins chère, so far), Bob, le gérant, applique ce concept avec virtuosité : à 22 sur une table de 8, y’a pas que le sport qui rapproche.

____ Le hockey pour les filles est une chronique pour mon amie Mimi, Mimi qui, comprenant mon amour du hockey m’invites à L’aréna…voir le show de JUSTICE.

Publicités

2 commentaires

  1. zut zut j’ai manqué le dernier match contre boston…
    j’espère qui va rester de la neige à pelter…


  2. début de deuxième, ils perdaient 5-0. Ryder a marqué deux fois avant la fin de la 2e, c’était donc 5-2 en début de 3e.

    Voilà



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :