Archive for février 2008

h1

Le hockey pour les filles : Histoire de violence.

février 19, 2008

  (J’ai piqué le titre à David Cronenberg.)                                                                       Canadiens-Rangers                                                                                                         Chronique du 19 février 2008                                                                                                   Par Miss Miller

 Prologue :

Je ne sais pas pourquoi mais après 12 minutes de jeu en première, j’ai perdu le goût au match. Peut-être parce que c’était 0-3 pour Nu-autres.Seul fait intéressant : Number eight, qui devait être moins 3, a  soudainement jeté les gants.

J’ai crié des vulgarités, mon voisin a réalisé qu’il y avait un match, mon chat Souffe s’est sauvé sous le sofa…

 

***

 Il y a quelques midis autour de la table carrée, on discutait sport.

Quelque chose comme pourquoi-violence-hockey-méchant-mal.

Les deux amateurs patinaient, pas trop convaincants, pourtant convaincus. Personne n’a envie de faire l’apologie de la violence. Tout le monde est contre les tentatives de meurtre, les gorges coupées, les commotions de Gagné et Bergeron.L. y va d’un exemple : Tu vois, au Match des Étoiles, il n’y a pas de violence et, bon, ben c’est plate…

J’acquiesce. (Ha-han-ha-han-ha-han!) Personne d’autre n’a jamais regardé ce match.On change de sujet.

 

Par le plus grand des hasards, j’avais invité M., ma-copine-qui-ne-regarde-pas-le-hockey à m’accompagné pour voir Montréal-Toronto chez Normand. Taverne assez 5 étoiles merci, de-la-classe!

 

Après 2 périodes, ça allait presqu’aussi mal que ce soir. Les 3600 personnes entassées dans ces 200 pieds carrés suaient dans leurs boques de bières en criant des mots méchants. Ma copine M. était debout sur sa chaise, tapochait sur le zinc, hurlait plus fort que le voisin. Hum, Madame-ma-copine M., tu vois ce qu’on voulait dire sur la violence au hockey?

 

Ma voix a été enterrée par les hurlements ambiants.

Peu importe, j’avais passé mon point.

Dix raisons de détester Toronto, disait RDS, ce soir-là.

Une maudite bonne raison de les aimer! 

So far, même Darcy Tucker, il a quelques avantages. Who knew.

 

Épilogue :

Quand Kovy a compté le 5ième but du Céache pour créer l’égalité… Wou-hou!

J’ai crié des vulgarités, mon voisin a réalisé que le match n’était pas terminé, et mon chat Souffe s’est scotchée dans le rideau…

Au fond, on ne juge pas un homme à ses réussites, mais à la façon dont il se relève. Et au hockey, c’est en marquant des buts qu’on gagne des matchs. Obviously.

 

 

____  Le hockey pour les filles est une chronique pour mon amie Mimi, Mimi qui sait que le hockey c’est peut-être rough, mais que prendre le Métro, ça, s’est un sport de combat!

Publicités
h1

Le hockey pour les filles : Match des Étoiles, ennui et fashion faux-pas.

février 19, 2008

  Canadiens-Capitals                                                                                                             Chronique du 29 janvier 2008                                                                                                   Par Miss Miller

Mon amie Mimi a appelé un peu tard, ce soir.

On avait la voix en pyjamas toutes les deux.Bla-bla sur nos week-ends, sur les photos qu’on est en train de travailler. On parle de manière monocorde. La beauté de l’amitié, c’est qu’on n’a pas toujours besoin de se reconquérir.

 

Éclaircissement soudain de la voix myriamesque et je sursaute :

 

« Ah oui… what the hell avec les onesuits du Match des Étoiles!?! (accent de Pointe-aux-Trembles, ici…)

       Hen?

       Ben oui, les Blancs, ils étaient comme en onesuits! »

       HEN?! Haaaaaaaaaa.

 

Mimi, elle n’en a rien à battre, que la LNH utilise le Match des Étoiles pour faire de la promo dans des marchés moins traditionnels. Je n’ai donc pas ouvert la porte à une discussion sur les changements à apporter à la formule, mais j’ai été soufflée par la pertinence de sa question.Parce que c’est bien connu, le Match des Étoiles, c’est pla-te! Jerseys blancs sur bas blancs sur glace blanche…

Bo-ring!

A-esthétique et soporifique.

 Si ce match est une vitrine, un gros coup de pub, et bien la LNH va devoir relire Klein, McLuan, faire un stage chez Cossette.

 What the hell with the onesuit thing?

 Je sais pas, Mimi. Mais j’espère, vraiment, que quelqu’un, quelque part, a perdu sa job pour avoir conçu ça.

 

____  Le hockey pour les filles est une chronique pour mon amie Mimi pour qui l’essentiel est parfois visible à l’œil.